Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  LaurentM le Jeu 31 Jan - 7:51

Ce post est destiné à vous montrer pas à pas la réalisation d'un parc sécurisé pour Testudo marginata. J'ai souhaité être le plus didactique possible, en montrant des astuces de bricolage à destination des non bricoleurs.

Avant toute chose, un petit rappel réglementaire concernant la détention des tortues

Les Testudo en France,nécessitent une autorisation pour leur détention

https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_12447.do

Pourquoi un parc sécurisé ?

Une Testudo de moins de 2 ans, c'est pas bien grand, les prédateurs aériens et souterrains potentiels sont nombreux autant en ville qu'à la campagne; mais également, il ne faut pas sous estimer les capacités d'évasion des tortues et leur obstination.

Quel est le meilleur emplacement ?

Tout simplement celui qui bénèficiera d'un maximum d'ensoleillement tout au long de l'année ainsi qu'un maximum de protection contre les vents froids et les courants d'air constants;

Quels aménagements dois je prévoir dans mon enclos ?

-des zones de repos tant ensoleillées qu'ombragées; réalisées à l'aide de plages d'écorces, de pierres, galets pour s'exposer au soleil, mais également des plantations telles que le Romarin, des pieds de Thym, de Bruyères, ….Une cabane sous chassis, des demi troncs de liége, ...
-l'enclos en lui même doit être une zone de nourrissage avec des plantes adaptées aux besoins de l'espèce.
-un point d'eau propre permanent, permettant l'hydratation de l'animal
-un solarium, réalisé à l'aide d'une plaque polycarbonate
-une butte de ponte pour les animaux adultes

Photo 1: Voici l'endroit que j'ai personnellement retenu. La haie située au fond fait moins de 2.5 m, elle est orientée Est-Ouest. C'est une haie champêtre composée de caduques et persistants optimisant ainsi l'effet brise-vent et Brise-vue.
Le terrain a subit au préalable un double bêchage puis passage au motoculteur pour faciliter par la suite les divers terrassements nécesssaires



Photos 2 et 3: Comme vous pourrez le constater sur les photos suivantes, ce parc de forme carrée de 3 X 3 m sera réalisé à l'aide de solives superposées à chant avec un poteau de 7 x 7 dans chaque angle. Pour assurer la stabilité de l'ensemble, 4 plots d'angle ont été réalisés en parpaings. Ces derniers étant suffisamment larges et pourront servir de base à l'extension ultérieure du parc.



Les points de niveau et l'équerrage de l'ensemble ont été réalisés/vérifiés au cordeau et régle Alu



Photos 5/6: Les solives directement en contact avec la terre ont été particulièrement plus protégées par une bande anti-humidité agrafée sur le bois




Photos 7/8/9: Au départ, j'étais parti pour utiliser du clin (esthétique) mais l'ensemble manquait de rigidité, j'ai tout passé en solives pat la suite. J'ai laissé donc les photos suivantes pour montrer la réalisation d'in panneau; Ayant réalisé cet installation tout seul et n'ayant que 2 bras, il a fallu user et abuser de serre joints divers et variés....




Première vue d'ensemble pour donner une idée de l'échelle



Photo 10: Voila ce que donne l'ensemble tout solive. Il a été placé sur mes 4 plots parpaings sans être fixé dans un premier temps. Cela me permet de passer à l'étape suivante. La réalisation des cadres de protection grillagés. en effet, su défaut d'équerrage il y a, je peux bouger légérement ma structure pour corriger le tir.



Photos 11/12/13/14 La réalisation des cadres en bois
Je conseille de découper les éléments de chaque cadre en bois par 2 dans une boite à onglest; cela optimise l'équerrage de chaque cadre très utile par la suite.






Enfin quand je dis que j'étais seul, l'inspectrice des travaux finis me soutenaient moralement




Photos 15/16: positionnement du premier cadre et des suivants, équerrage nickel de l'ensemble





Photos 17/18/19: pour éviter les prédateurs souterrains, l'ensemble du parc a été grillagé, le tout fixé agrafé. Cette étape étant réalisé après la pose des cadres en cas de défaut d'équerrage. Du polyane, du géotextile, des autobloqiants de récup ont été également utilsés sur le pourtour du parc.






Photos 20/21: J'avais délibéremment laissé dépassé un morceau de bastaing avec lequel j'ai réalisé ma fosse. Cela avait pour but de permettre la fixation de 2 poteaux 7x7 sur lesquels reposeraient mes cadres pour éviter le cintrage.






Photos 22/23: Végétalisation et minéralisation de l'ensemble. je suis parti sur un projet Open Bar et l'utilisation de matériaux foncés pour créer différentes zones de chauffe.
Vous trouverez ici bon nombre de scans des végétaux plantés dans le parc
http://www.uromastyxstory.com/t63-quels-vegetaux-avez-vous-testes





Photos 24: ce pas japonais, aura 2 roles servir de zone de dépot de nourriture et d'abreuvoir selon les saisons. il permettra aussi l'accès au parc


Photos 25/26: La cabane en fin de journée et son intérieur. Dans quelques années, la fosse pourra servir de butte de ponte, il suffira alors d'ajouter un cadre en bastaing et de le remplir d'un mélange terre/tourbe/sable





Photos 27/28/29/30: Le système d'ouverture/fermeture sur charniéres est compartimenté pour avoir accès totalement ou partiellement (dépot de nourriture, changement du bac d'eau) à tout ou partie du parc. vous remarquerez le système de glissière sur les cotés qui permet d'ouvrir/fermer très simplement et sans difficultés les panneaux grillagés en les faisant glisser. Le solarium (plaque polycarbonate) est simplement posé et maintenue avec 4 petites équerres alu permettant de le retirer facilement si besoin









Photo 31: les 2 locataires, un peu perdues dans leur grand parc au départ mais qui ont rapidement trouvé leurs marques




Photos 32/33/34: Le matériels, les matériaux. Il faut prévoir un budget de 350 Euros environ pour ce parc ; après tout dépend de vos capacités à chiner des matériaux de récupération ou pas




avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  Magali le Jeu 31 Jan - 18:16

waouh !!! cheers
avatar
Magali

Messages : 41
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Toulouse (France)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  Yvan boss le Jeu 31 Jan - 23:33

super merci a toi 
avatar
Yvan boss

Messages : 414
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 45
Localisation : Suisse - Genève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  eric35 le Ven 1 Fév - 10:21

Beau post , beau boulot également , tu penses faire la meme chose pour tes uros ?
avatar
eric35

Messages : 100
Date d'inscription : 15/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  LaurentM le Ven 1 Fév - 13:38

Merci Very Happy

eric35 a écrit:tu penses faire la meme chose pour tes uros ?

Pas assez chaud dans mon coin Crying or Very sad J'ai quand même réflèchi à quelque chose pour les quelques après midi d'été ou cela pourrait éventuellement être possible.

C'est un système de chassis maraîcher pas forcément grand (2 m2) et compartimenté pour plusieurs spécimens; le tout sur roulettes pour pouvoir facilement le déplacer sur ma terrasse en fonction du soleil, des tempés, ... Je pense qu'il est intéressant pour ceux qui ont cette possibilité, de faire bénéficier leurs animaux de bon vrai soleil Cool
avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  squamat_home le Ven 1 Fév - 15:07

yé !
ca vallait le coup que je repsse par la mon cosson !

(bon en même temps moi je l'ai vu en vrai alors....)

par contre, le truc que je pige pas, c'est pourquoi tu as tout labourré pour, au final recouvrir l'intégralité par du grillage et ne laissé qu'un terrier de +/- 1 m² ?

vu que tu as l'habitude et le coup de main, peut ^tre étaice plus facile pour toi de retourner une surface globale plutot que de tracer les 4 coins et creuser à l'endroit de la cabane uniquement ?

j'en profite pour passe le bjr à tout le monde et vous souhater une bonne année 2013 et une belle saison herpeto !

ciao les amis uromaniaks Very Happy
avatar
squamat_home

Messages : 640
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 36
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://www.catfa.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  LaurentM le Ven 1 Fév - 15:18

squamat_home a écrit:par contre, le truc que je pige pas, c'est pourquoi tu as tout labourré pour, au final recouvrir l'intégralité par du grillage et ne laissé qu'un terrier de +/- 1 m² ?

J'ai défoncé le sol en profondeur pour faciliter:

-la pose du grillage enterré
-l'enracinnement des végéraux
-le drainage du terrain en remettant 2/3 brouettes de cailloux le tout malaxé au motoculteur

PS: un bon bêcheur, en terrain propre, il lui faut 3/4 d'heure grand max pour retourner 9 m2 Wink
avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  squamat_home le Ven 1 Fév - 15:30

mouai....un bon bécheur....ok, mais en terrain propre !!!
dois je te rappeler que mon jardin se situe exactement à l'emplacement d'une ancienne cours de ferme.
sous les 5 cm de terre qui le recouvre se trouve une croute de gravas, crons, pavés, briques sur au moins 60 cm !
et je te jure que je n'exagère pas !
mais tu as parfaitement éclairer ma compréhension du truc....:-)

biz
avatar
squamat_home

Messages : 640
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 36
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://www.catfa.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  JL le Ven 1 Fév - 21:09

Bonsoir Laurent,

Beau boulot, propre et bien fini. Par contre sur le long terme, ce n'est, à mon avis, pas l'idéal. Le bois (pin ou sapin) exposé aux intempéries va se déformer et travailler pas mal, même si tu as pris le soin de protéger les parties en contact avec le sol, et ce d'autant plus que tu as quand même des longueurs conséquentes. Pour ce qui me concerne, j'ai testé il y a quelques années et n'ai pas trouvé le résultat satisfaisant ...
Je pense que pour des enclos de cette taille, et si l'on envisage une utilisation sur le long terme (> 5 ans), il est préférable de construire en agglos, que tu peux enduire et crépir pour une esthétique satisfaisante. Pas plus onéreux, pas plus difficile à mettre en oeuvre, mais longévité beaucoup plus importante...
Et pour les uros, sauf si tu es sur le littoral méditerranéen, ça ne vaut pas le coup de se prendre la tête avec des enclos déplaçables ... C'est une opinion tout à fait personnelle, mais là aussi j'ai testé et n'ai pas constaté de réels bénéfices pour les animaux (en l'occurrence U.nigriventris et Pogona vitticeps), et pourtant c'était sous un climat nettement plus clément que celui que tu as, je pense ...


JL

Messages : 28
Date d'inscription : 07/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  eric35 le Dim 3 Fév - 16:58

JL a écrit:Et pour les uros, sauf si tu es sur le littoral méditerranéen, ça ne vaut pas le coup de se prendre la tête avec des enclos déplaçables ... C'est une opinion tout à fait personnelle, mais là aussi j'ai testé et n'ai pas constaté de réels bénéfices pour les animaux (en l'occurrence U.nigriventris et Pogona vitticeps), et pourtant c'était sous un climat nettement plus clément que celui que tu as, je pense ...


Salut JL

Tu pourrais developper un peu ta pensée , j'ai l'impression que tu as refroidi tout le monde la Very Happy
avatar
eric35

Messages : 100
Date d'inscription : 15/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  LaurentM le Dim 3 Fév - 17:48

Merci JL

LOL eric non, je ferais quand même un parc mobile qui va me servir quand même pour de jeunes tortues.

Il est vrai que chez moi, les jours de grand soleil sont rares; qu'à défaut d'un parc, ils feront une sortie dans de grands bacs plastiques sur ma terrasse.

Certes il est difficile de mesurer les effets, impacts d'une sortie au bon vrai soleil. Je me suis longtemps cassé la tête (et continue de le faire) pour réellement, optimiser, élargir la palette de végétaux susceptibles d'être donnés à nos Uros. Quels seront les effets d'une alimentation aussi diversifiée que la mienne à long terme ? J'en sais que dale, mais peu importe, toujours est il qu'aujourd'hui avec tout ce que je cultive, j'ai vraiment pas à me casser la tête pour préparer une gamelle
avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  JL le Dim 3 Fév - 20:03

Bonsoir,

Pas mon intention de refroidir tout le monde, chacun fait ce qu’il veut…
Je vais donc développer et exposer ce qui m’a conduit à exposer mes réticences à utiliser ce type d’enclos pour des uros, en dehors de quelques zones très privilégiées par leur climat.

D’abord sur la pérennité de ce type de construction.
Personnellement j’utilisais ceci :




Construction un peu semblable à l’enclos présenté par Laurent, plus petit cependant (140 x 140), le fond est grillagé (grillage agrafé ). Au bout de 5 ans j’ai commencé à être confronté à des problèmes qui font que je pense qu’il vaut mieux construire en dur : planches se déformant, bois commençant à être attaqué par des champignons, et la dégradation une fois amorcée est assez rapide. J’ai totalement renoncé à continuer à construire ce type d’enclos.

J’ai utilisé également ceci, qui s’est avéré nettement plus satisfaisant :



Contreplaqué tout à fait ordinaire de 18 mm, entièrement résiné, pièce par pièce avant assemblage pour bien imperméabiliser totalement chaque morceau de contreplaqué, une nouvelle imprégnation de résine sur les endroits où ont été placées les vis, séchage assez long, rinçage à grande eau (au jet) avant mise en peinture et installation définitive. Le plus ancien a une dizaine d’années, je pense qu’il peut tenir encore quelques années sans souci, on verra ensuite … Par contre il faut pas mal de résine ( 1 litre au moins pour un enclos de 100 x 75 ), et le produit est assez onéreux.

J’ai utilisé ces enclos, exposés plein sud, et au soleil de 10 à 19h00 l’été pour Uromastyx nigriventris et Pogona vitticeps, pendant deux saisons consécutives, et j’ai été déçu par les résultats obtenus les deux fois.

La première année j’y ai installé les animaux de façon permanente de début juin à fin août, et j’ai constaté que les températures ET l’humidité nocturnes ralentissaient suffisamment le métabolisme des lézards pour que ceux-ci ne sortent de leurs abris, constitués de tuiles, que très tard, souvent pas avant le début d’après-midi ! Leur période d’activité diurne était beaucoup plus réduite qu’en intérieur, ce qui a eu pour conséquence qu’ils se sont très nettement moins alimentés qu’ils l’auraient fait normalement, et que j’ai récupéré fin août des animaux très amaigris …

L’année suivante, en juillet et août, je n’ai mis les animaux en extérieur que la journée, à partir du moment où les enclos étaient au soleil, sauf les journées grises ou pluvieuses, et je les ai rentrés la nuit. Le résultat a été quasiment le même, en dépit du fait qu’il n’étaient pas exposés aux baisses de température et à l’humidité nocturnes … J’ai constaté que mes bestioles, soumises à un déplacement quotidien, stressaient manifestement davantage, restaient cachés, et quand ils se montraient rarement, passaient leur temps à essayer de sortir de leur enclos. Et là encore j’ai récupéré des bestioles qui apparemment n’avaient tiré aucun bénéfice de leur séjour en extérieur.

Voilà pourquoi, personnellement, je pense qu’hors certaines zones très privilégiées du littoral méditerranéen, où on peut les installer en extérieur de façon permanente en été, ce qui leur donne le temps de s’habituer à leur nouvel environnement et de « prendre leurs marques » cela ne vaut pas trop le coup de se pencher sur la confection d’enclos extérieurs pour des uromastyx.

Dernière précision : les enclos que j’avais faits étaient installés dans une zone (littoral aquitain) que l’on peut quand même considérer comme relativement privilégiée en France métropolitaine sur le plan climatique …
Et l’été il y fait parfois bien chaud (pour l’anecdote, photo prise en tout début du mois de juin, en début d’après midi, thermomètre posé sur une tuile abri dans un enclos …)







Pour Laurent : il est effectivement difficile de mesurer l'impact d'une exposition au vrai soleil, mais je pense que d'autres paramètres, tel que l'hygrométrie, l'intensité lumineuse ont, tout comme la quantité d'UV, leur importance, et sous nos latitudes il est très probable qu'ils soient la plupart du temps défavorables au maintien en extérieur de reptiles désertiques ...

JL

Messages : 28
Date d'inscription : 07/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  squamat_home le Lun 18 Fév - 23:08

JL,
comme d'habitude, merci pour ton retour d'expérience argumenté, et ponctué de bon sens ! Wink

Laurent,
on a plus qu'a s'expatrier !!!! qué temps d'brun chez nous !!!
avatar
squamat_home

Messages : 640
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 36
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://www.catfa.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  nono91 le Mer 20 Fév - 15:59

beau travail je suis impatient de le voir avec une végétation compléte.
Pour les parcs je persiste à dire que l’on peut maintenir les animaux sans souci, si l’on part du principe que les avantages sont le volume et les UV naturels pour le reste je n’imagine pas de parc qui pourrais accueillir nos protégés sous nos latitudes sans un point chaud artificiel.
avatar
nono91

Messages : 391
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 38
Localisation : essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  choco le Jeu 21 Fév - 11:38

Super réalisation, je suis baba I love you , j'ai proposose a ma femme de faire la même chose dans le jardin elle m'a répondu texto" tu touches a mes plants de tomates je te casse la tête" donc je vais rester a mes futurs uros c'est plus prudent LOL
avatar
choco

Messages : 28
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation pas à pas d'un parc à tortues sécurisé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum