A propos du seneçon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos du seneçon

Message  phelsumalain le Dim 15 Juil - 20:38

Petite question qui me turlupine à propos de ce genre de plante.

Wikipedia a écrit:Le séneçon commun (Senecio vulgaris) [...] Toutes les parties de la plante renferme des alcaloïdes pyrrolizidiniques[1] : sénéciphylline, sénécionine (Z-isomère), rétrorsine (E-isomère), spartioidine, usaramine, integerrimine. Ces diesters pyrrolizidiniques sont hépatotoxiques.

Wikipedia a écrit:Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea ou Jacobaea vulgaris) peut contenir plus d'une dizaine d'alcaloïdes pyrrolizidiniques, liés de la sénécionine. [...] La consommation de ces alcaloïdes par les animaux peut conduire à une intoxication qui s'exerce principalement au niveau hépatique : gonflement du foie, nécrose, occlusion veineuse et perte de la fonction hépatique

Mais d'un autre côté :

Thomas Wilms a écrit:The animals can also be offered compositae [incl. hawkweed (Hieracium spec.), goatfood (Senecio spec.), ....]

Mes questions sont :
  • peut-on offrir du seneçon à nos uro?
  • si c'est toxique pour la plus part des animaux, est-ce que les uro sont protégés?
  • y a-t-il des seneçons toxiques et d'autres qui ne le sont pas, ou moins?
  • est-ce que Wilms s'est planté?


A ton avis Laurent Wink
avatar
phelsumalain

Messages : 578
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 53
Localisation : Pas-de-Calais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  LaurentM le Lun 16 Juil - 6:29

phelsumalain a écrit:Petite question qui me turlupine à propos de ce genre de plante.

Wikipedia a écrit:Le séneçon commun (Senecio vulgaris) [...] Toutes les parties de la plante renferme des alcaloïdes pyrrolizidiniques[1] : sénéciphylline, sénécionine (Z-isomère), rétrorsine (E-isomère), spartioidine, usaramine, integerrimine. Ces diesters pyrrolizidiniques sont hépatotoxiques.

Wikipedia a écrit:Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea ou Jacobaea vulgaris) peut contenir plus d'une dizaine d'alcaloïdes pyrrolizidiniques, liés de la sénécionine. [...] La consommation de ces alcaloïdes par les animaux peut conduire à une intoxication qui s'exerce principalement au niveau hépatique : gonflement du foie, nécrose, occlusion veineuse et perte de la fonction hépatique

Mais d'un autre côté :

Thomas Wilms a écrit:The animals can also be offered compositae [incl. hawkweed (Hieracium spec.), goatfood (Senecio spec.), ....]

Mes questions sont :
  • peut-on offrir du seneçon à nos uro?
  • si c'est toxique pour la plus part des animaux, est-ce que les uro sont protégés?
  • y a-t-il des seneçons toxiques et d'autres qui ne le sont pas, ou moins?
  • est-ce que Wilms s'est planté?


A ton avis Laurent Wink

J'ai reçu il y a peu le bouquin de Wilms et la première chose que j'ai lu, c'est cette partie alimentation pages 45 à 47....

Avant d'essayer d'apporter des réponses à tes interrogations; que peut on affirmer aujourd'hui.

-Le genre Uromastyx affiche de nettes préférences alimentaires en milieu naturel à l'égard de certaines familles telles les Astéracées, Brassicacées et Fabacées avec un nombre de genres/espèces conséquents dans chaque famille respectivement de 16, 11 et 14; alors qu'en captivité, on est sur la base de 7, 4 et 12 plantes dans ces familles. Cependant, cela ne représente pas pour autant l'appétence particulière qui peut être portée par certaines espèces d'Uromastyx vis à vis d'un genre/espèce en particulier.

A noter également, la famille des Poacées/Graminées qui est la grande absente de l'alimentation d'Uromastyx en captivité; 9 espèces de graminées sont particuliérement consommées par U. acanthinura, U.o. philbyi et U. aegyptiaca . . En plus de sa présence en milieu aride à l'année, c'est probablement une des raisons supplémentaires
de l'attrait d' U. aegyptiaca la plus grande espèce avec 6 espèces de graminées différentes consommées. Il en consomme apparemment l'extrémité des feuilles.

Dans certains cas,une voir deux plantes (selon la saison) peuvent constituer à elles seules plus de 50 % de la part alimentaire:

-1. U.acanthinura avec Asphodelus refractus (Asphodélacées) et Helianthemum lippii (Cistacées)

-2. U.o.ornata avec Ochradenus baccatus (Résédacées)

-3. U.o.philbyi avec Neurada procumbens (Neuradacées), Convolvulus lanatus (Convolvulacées) et Panicum turgidum (Poacées)

-4. U.a.aegyptia avec Plantago cylindrica (Plantaginacées)

-5. U.a.microlepis avec Plantago boissieri (Plantaginacées) et Pennisetum divisum (Poacées)

-6. U.thomasi avec Plantago albicans (Plantaginacées) et Indigofera sp (Fabacées)

-7. U.alfredschmidti avec Artemisia sp (Astéracées)

Il est intéressant également de noter que sur la centaine de végétaux consommés par 7 espèces d'Uromastyx, au moins 50 % sont présents sur l'aire de répartition de chaque espèce d'Uromastyx mais leur présence n'induit pas une concommation. A titre d'exemple, Ochradenus baccatus (Résédacées) est présent sur l'aire de répartition de U. thomassi, U.aegyptica mais est seulement consommé par U.o. ornata. C'est ce que tend à montrer les différents et nombreux documents utilisés pour cette étude.

Seuls, Fagonia sp (Zygophyllacées), Plantago sp (Plantaginacées) et Panicum turgidum (Poacées)sont consommées par 3 espèces différentes d'Uromastyx.

-Il semble bien qu'en milieu naturel Uromastyx consomme des végétaux qui présentent parfois une légére toxicité, ces mêmes plantes étant elles mêmes parfois consommées par l'homme. Cela dit il faut bien sûr distinguer toxicité chronique et aigüe, tout aliment étant potentiellement « mauvais » selon les individus et les quantités ingérées.

Des études assez complètes concernant U.a.microlepis montrent également que l'abondance d'une plante n'incite pas forcément l'animal a s'en nourrir et que l'attrait pour une plante en particulier présente au même moment de l'année est différent selon les populations observées. Après recherche également, une plante très abondante sur un territoire mais non consommée présente souvent une toxicité particulièrement conséquente et paradoxalement, U. a. microlepis peut consommer Lycium shawii, arbuste de la famille des Solanacées (c'est la famille de la Pomme de terre, Solanum tuberosum) dont on sait depuis longtemps que les parties aériennes sont toxiques pour l'homme.

http://qspace.qu.edu.qa/bitstream/handle/10576/10234/070121-0008-fulltext.pdf?sequence=4

http://www.asiatic-herpetological.org/Archive/Volume%2009/09_06.pdf



phelsumalain a écrit:[*]peut-on offrir du seneçon à nos uro?

Pour avoir tester pas mal de plantes, perso, je ne m'y risquerais pas

phelsumalain a écrit:[*]si c'est toxique pour la plus part des animaux, est-ce que les uro sont protégés?

Il semble que seuls les mammifères sont concernés...mais les études réalisées ne concernauent qu'eux.....

phelsumalain a écrit:[*]y a-t-il des seneçons toxiques et d'autres qui ne le sont pas, ou moins?

La classification du genre Senecio esr encore sujet à débat. rien qu'en France, on trouve 396 noms d'espèces dans le genre...Les risques de confusion sont grands. Il semble donc que c'est le genre complet qui soit toxique avec des concentrations plus ou moins importantes

http://louscamis.pagesperso-orange.fr/sante/HerbeJacob.pdf

http://www.cbif.gc.ca/pls/pp/ppack.info?p_psn=66&p_type=all&p_sci=comm&p_x=px&p_lang=fr

http://twas.assaf.org.za:8080/bitstream/handle/123456789/47/Ndom_thesis.pdf?sequence=1

http://books.google.fr/books/about/Alcalo%C3%AFdes_pyrrolizidiniques.html?id=tEGwOwAACAAJ&redir_esc=y

phelsumalain a écrit:[*]est-ce que Wilms s'est planté?

C'est possible, bien que je suppose que lors de recherches sur le terrain, différents corps scientifiques sont présents.Il est possible également que la plante nommée Senecio à l'époque, n'en soit pas ou plus un aujourd'hui finalement...

En espérant avoir augmenté la luminosité de ta lanterne Wink


avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  Blakjak le Lun 16 Juil - 8:14

Merci Laurent pour ta science Very Happy
Je vois Wilms dans deux semaines et j'en profiterai aussi pour discuter avec lui de l'alimentation. J'en profiterai pour avoir son avis sur le séneçon. Laurent, as-tu déjà eu des contacts avec lui concernant tes recherches sur l'alimentation des uros? Ton travail est remarquable et Wilms en prendra sûrement connaissance avec beaucoup d'intérêt. Au fait, ou en es-tu avec ton document? Une version "définitive" en vue?

avatar
Blakjak

Messages : 198
Date d'inscription : 14/11/2011
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  LaurentM le Lun 16 Juil - 12:53

Blakjak a écrit:Merci Laurent pour ta science Very Happy

Nannn, c'est juste un sujet qui me passionne

Blakjak a écrit:Je vois Wilms dans deux semaines et j'en profiterai aussi pour discuter avec lui de l'alimentation. J'en profiterai pour avoir son avis sur le séneçon.


Très bien !!! TOUTES infos seront bonnes à prendre; listes des végétaux fournis, son avis sur les graines, ..........

Blakjak a écrit:Laurent, as-tu déjà eu des contacts avec lui concernant tes recherches sur l'alimentation des uros?


Non, je ne l'ai pas contacté....

Blakjak a écrit:Ton travail est remarquable et Wilms en prendra sûrement connaissance avec beaucoup d'intérêt. Au fait, ou en es-tu avec ton document? Une version "définitive" en vue?

Merci, je cherche la meilleure façon de le présenter, d'en faciliter la lecture, parallélement, je teste encore timidement certaines plantes au fur et à mesure, mais ça prend du temps... J'ai tenu compte de tes remarques, mais, j'avoue que je tourne un peu en rond, j'ai eu peu de retours; mais je vais bien réussir à clôturer ça un jour
avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  samine le Lun 16 Juil - 17:14

Mirci pour ces infos cheers
avatar
samine

Messages : 505
Date d'inscription : 28/01/2012
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  phelsumalain le Lun 16 Juil - 18:48

LaurentM a écrit:
phelsumalain a écrit:[*]est-ce que Wilms s'est planté?

C'est possible, bien que je suppose que lors de recherches sur le terrain, différents corps scientifiques sont présents.Il est possible également que la plante nommée Senecio à l'époque, n'en soit pas ou plus un aujourd'hui finalement...

En espérant avoir augmenté la luminosité de ta lanterne Wink

Oui oui, merci
je suis en mode phare maintenant sur le séneçon.
Autre problème : Wilms cite Senecio juste après Hieracium. J'ai déjà donné des fleurs de Hieracium murorum et H. maculatum à mes uro. Mais je n'ai jamais osé leur proposer les feuilles de ces deux plantes. Crainte d'une toxicité inconnue de moi. Si je suppose que Wilms fait erreur sur Senecio, peut-être fait-il aussi erreur sur Hieracium !!??
Moi qui étais très content de trouver un avis sur la comestibilité des feuilles de Hieracium, j'ai un doute maintenant... scratch

Qu'en penses-tu ?
avatar
phelsumalain

Messages : 578
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 53
Localisation : Pas-de-Calais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  LaurentM le Lun 16 Juil - 19:26

Wink

@ Samine : Pas de quoi

@ Alain,

Dans le lien N°3, en bas de ma réponse, l'article parle à la fois du genre Senecio et Crepis

CONTRIBUTION A L’ETUDE PHYTOCHIMIQUE DE DEUX
PLANTES MEDICINALES: CREPIS CAMEROONICA ET
SENECIO BURTONII (ASTERACEES)
ACTIVITES BIOLOGIQUES DES SESQUITERPENOÏIDES
ISOLES

J'ai pas encore pris le temps de le décortiquer celui là, mais on parlait par ailleurs des genres Crepis et Hieracium, les confusions entre les deux genres sont nombreuses, les clefs de détermination pour ces 2 genres proches sont toujours en cours de révision apparemment et controversées.

J'va essayer de te trouver des réponses.

J'en profite pour te (vous) donner ce lien très intéressant également

-COMPOSITION CHIMIQUE DES JEUNES CLADODES D'OPUNTIA FICUS INDICA ET POSSIBILITES DE
VALORISATION ALIMENTAIRE

http://journals.usamvcj.ro/agricultura/article/viewFile/2787/2657


ainsi que celui qui concerne la plante préférée d' U.o.ornata

-OCHRADENUS ARABICUS (RESEDACEAE), A NEW RECORD FOR THE FLORA OF IRAN

http://www.sid.ir/en/VEWSSID/J_pdf/105320100112.pdf

avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  Blakjak le Mar 7 Aoû - 9:52

J'ai vu Wilms samedi passé, et je lui ai demandé pour la comestibilité du Senecio. Pour lui, il n'y a pas de souci à en donner. Il donne aussi régulièrement des feuilles et fleurs de robinier.
Je pense toutefois que si on hésite à donner une plante concernant sa toxicité, mieux vaut s'abstenir. Le genre Senecio est très vaste. Peut-être que Wilms à expérimenté un type précis de Séneçon.
Concernant les graines, j'en ai pas parlé mais il recommande dans son livre de laisser toujours un mélange de graines sèches à disposition. La disponibilité continue de graines à haute teneur en protéines me semble toutefois être exagérée. Certains uros en abusent et prennent vite de l'embonpoint. Dans son milieu naturel, Uromastyx n'a pas continuellement cette nourriture à disposition.

avatar
Blakjak

Messages : 198
Date d'inscription : 14/11/2011
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  LaurentM le Mer 8 Aoû - 5:30

Merci pour ces précisions Fabrice Very Happy

Blakjak a écrit:J'ai vu Wilms samedi passé, et je lui ai demandé pour la comestibilité du Senecio. Pour lui, il n'y a pas de souci à en donner. Il donne aussi régulièrement des feuilles et fleurs de robinier.Je pense toutefois que si on hésite à donner une plante concernant sa toxicité, mieux vaut s'abstenir. Le genre Senecio est très vaste. Peut-être que Wilms à expérimenté un type précis de Séneçon.


Ayant la possibilité d'offrir une palette de végétaux assez large, je te rejoins concernant l'absence de précisions concernant l'espèce de Senecio. Par conséquent, je vais m'abstenir


Blakjak a écrit:Concernant les graines, j'en ai pas parlé mais il recommande dans son livre de laisser toujours un mélange de graines sèches à disposition. La disponibilité continue de graines à haute teneur en protéines me semble toutefois être exagérée. Certains uros en abusent et prennent vite de l'embonpoint. Dans son milieu naturel, Uromastyx n'a pas continuellement cette nourriture à disposition.


Je te rejoins également, ça fait un an que je ne donne pas de graines sèches et n'ai jamais donné un quelconque insecte. Par contre graines germées au printemps et en fin d'été, tout début automne

avatar
LaurentM

Messages : 1187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 46
Localisation : Originaire de ch'Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du seneçon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum